Tutelle

A la suite du billet de ce jour de notre autrice, j’en viens à penser qu’il faudrait instituer une mise sous tutelle pour blog.

Avec différents degrés, cela va de soi. D’abord curatelle, curatelle simple, curatelle renforcée puis tutelle.

On aurait l’obligation de laisser écrire le-la mis.e sous tutelle. Mais on barrait ses textes d’un bandeau « SOUS TUTELLE ». En rouge.

Oui, parce que l’écriture, c’est bien possible, ça doit avoir des effets thérapeutiques. Sais-t-on jamais. Donc, il faut laisser le sujet s’exprimer. Mais aussi signaler son impossibilité de percevoir le réel. Et indiquer, sans plus, que tout , dans ses propos, est nul et non avenu.

Tiens, les enfants, il va falloir que je propose ça à la commission de surveillance du « Halte au n’importe quoi sur Internet ».

Ah, vous me dite qu’on a toujours pas réussi à la faire fonctionner.

Bon. Et bien, on va attendre.

un exemple simple

12 commentaires sur « Tutelle »

  1. Skeptikos, c’est moi qu’il va falloir mettre sous tutelle. Vous m’avez retourné le ciboulot avec votre Lajat. Cet homme là a pris d’énormes risques en venant jusque devant les assises dire qu’il a vu Quéméneur le 30 mai 1923 dans un resto rue de Rennes.
    Et si c’était vrai ?
    Qu’est-ce qui empêche que cela puisse être vrai ?
    Quemeneur se rend avenue du Maine le 26 au matin.
    Il rencontre Charly et le personnage plus important de l’affaire des Cadillac mentionné par Seznec.
    Il flaire une arnaque. Se donne le temps de réfléchir. A peut-être eu ce qu’il voulait, à savoir un poste à la BPC avec les dollars de Marie-Jeanne. À ce poste là chargé par la BPC de mettre au point le commerce des Cadillac il multiplie les rencontres, les déjeuners d’affaire. Il est vu le 26 par Petit et par Le Her, le 27 par Le Berre, le 30 par Lajat.
    Pendant ce temps Seznec sans nouvelles va aux infos.
    Quéméneur rendu méfiant passe à la poste prendre des nouvelles du pli chargé du beauf. On lui dit qu’il n’est là. Pas grave, il a déjà renoncé au marché des Cadillac.
    Il rentre à Morlaix. Peut-être pas dans le même train que Seznec quand même.
    En tous cas Seznec au retour de Paris est passé à la maison le 3 juin au matin. Quéméneur dont on ne connaît pas l’itinéraire arrive sur le coup de 10h. Ça se passe mal avec Marie Jeanne. Seznec repasse à la maison dans l’après-midi de ce même dimanche 3, constate le drame, se lamente sur les dollars perdus, etc…cf le récit de Petit Guillaume.
    Il n’y a que la malodorante chaudière qui n’entre pas dans mon scénario…

    J'aime

    1. Non, non. Je pense que Lajat se trompe sur la date et que la police n’a pas insisté pour qu’il la fixe avec sûreté. Il semblerait que ce soit Campion qui a fait le travail. Mais comme on avait fixé depuis bien longtemps la date de la mort dans la nuit du 25, on se fichait assez de ce qui allait dans le sens d’une survie. Et comme Lajat était quelqu’un de plutôt sérieux, on a préféré travailler sur les conneries d’un Le Her.
      Le témoignage de Mme Petit ne me parait pas crédible et de ce fait, je ne l’ai pas cité. Bien que cela pourrait coller avec ce que dit Seznec sur la fréquentation de « dames » par Quéméneur.
      Je n’adhère pas à votre proposition de lier ainsi le commerce des cadillac avec la BPC mais ce n’est pas bien grave.

      J'aime

      1. Venir affirmer devant la Cour d’assises une date qu’on n’a pas vérifié c’est pas très sérieux ! La BPC s’intéressait aux Cadillac, Beysseyre des Horts avait recommandé Quéméneur pour qu’il s’en occupe dans l’ouest et Dalton passe une annonce pour trouver des garages. Au contraire je trouve que ça se tient très bien.

        J'aime

      2. Pour la date donnée par Lajat, vu comme ça , ça se défend.
        Mais pour la BPC et les cadillac, il va falloir que je révise mes leçons. Je crois avoir lu, ces mois derniers dans Hervé ou Détective ou Radar un truc comme ça.

        J'aime

  2. Curatelle ? la personne en question n’est plus autonome intellectuellement, cela va conduire à un placement d’office à l’EHPAD …A….de N…-le-R…. L’accès au wifi est limité, pas de blog,pas de porn.

    J'aime

      1. Mille pardon, en ce moment j’ai la tête ailleurs. J’ai cité des sources de mémoire et ma mémoire m’a trompée. C’est Denis Seznec qui parle de l’intérêt de la BPC pour les Cadillac et non Rouz et Penaud.
        Il le fait p.291 de son livre « Nous les Seznec « 

        J'aime

  3. Visiblement la robe de bure ne suffira pas à protéger la « désespérée » de la perdition vers laquelle elle court jupe relevée, c’est plus facile, une camisole serait plus appropriée. Heureusement pour elle, le Conseil Constitutionnel a retoqué la loi Avia, elle peut continuer à aggraver son cas et à faire des listes de dénonciations. De Charybde en cylla, Charenton lui tend les bras. Attention, le Divin Marquis est déjà dans la place pour la administrer la fessée.

    J'aime

      1. Pour la BPC et les Cadillac j’ai lu ça chez B.Rouz et G.Penaud. Une mine ces deux bouquins

        J'aime

      2. TOTO, Mysterlo, Skeptikos, laissez tomber. Cette langue de vipère fait très mal, d’autant plus que ses « persécutions  » sont délirantes. Vous n’en viendrez pas à bout. Elle dit faussement des quantités de choses contre tous avec une conviction inébranlable. Reconnaissons lui le mérite de publier des infos utiles même si ses RM on s’en contrefiche. Surtout qu’ils peuvent induire en erreur. Et cessons les vaines bagarres.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :