Pochade

Notre héroïne

Pin Up Lolotte, la seule, la vraie de Cadillac, a mis un tigre dans son moteur et a trouvé dans sa boîte d’exclusivités ce scoop très original : l’arrivée du duo en gare de Houdan sous les regards attentifs des passagers en attente d’un train pour Paris.

Ils étaient tellement attentifs qu’ils ne savent plus très bien si c’était la gare de Houdan ou de Dreux, si c’était le 26 mai, le 2 juin ou le trente six du mois,. si c’était une automobile, un tricycle ou une draisienne .

Lolote nous confirme , grâce à cette autre photo, que c’était bien , en tout cas , Guigui et Pierrot dans cette cadillac à pédale. Elle nous fait remarquer de plus, que la mention manuscrite mentionne Bruxelles… Encore une autre destination ? Le mystère s’épaissit de jour en jour.

Pour Lolotte, un autre photographie exclusive lui fait penser que ce serait le comte d’Alton qui aurait vendu l’automobile aux duettistes du fameux cabaret morlaisien , le Traou an vilin. Pierrot, s’étant de plus , équipé d’une élégante Charron dont d’Alton représentait aussi la marque.

Un autre image que nous révèle Lolotte , prouve que Madame Petit fut bien en relation avec Pierrot lors d’une réparation de pneu.

Une dernière illustration suggère que le cric fut emporté par la petite Hélène mais nous ne pouvons l’affirmer.

Enfin Lolotte, qui sait si bien se servir de Retronews a tout appris sur un certain Delangle et son agence de renseignement où opèrent des ex-inspecteurs. Elle sait maintenant que dans la famille Bréjat, minotiers, pseudo Delangle, on se tire des coups de revolver entre frères et maîtresses, on se fait examiner par des vrais flics qui veulent connaître la réalité de vos contrats de location quand on fait dans l’agence immobilière avant de passer du jour au lendemain à l’officine de renseignement. Elle nous a même trouvé une chouette photo de la minoterie à Ivry-sur-Seine. Du fortiche cette recherche.

Minoterie Delangle, à Ivry

Ben oui, les enfants, je n’ai pas pu m’empêcher , cette nuit, de pondre cette pochade.

Au fait, vous allez bien en attendant mes fouilles chez les témoins de survie ?

10 commentaires sur « Pochade »

  1. M’vouais, je l’avais repérée la Charron de Quéméneur. Quéméneur en VRP Charron avant de fricoter avec Lolotte chez Cadillac ?

    J'aime

    1. Vous aussi vous l’aviez repéré la Charron de Quéméneur. . Et donc, pourquoi pas que le d’Alton ,il ne connaissait pas déjà un peu le conseiller général ? Mais c’est peut-être interdit de faire ce genre de supposition , va falloir que je demande la permission à Lolotte, parce que du « circulez » et du « y rien à dire de plus » elle ne ménage pas beaucoup.

      J'aime

      1. Non ce n’est pas interdit que Quéméneur connaissait d’Alton. Je ne sais pas si l’info que vous m’avez donnée un jour est une fake ou non : Quéméneur aurait approvisionné l’évêché de Rennes en Charron ???

        J'aime

      2. Bien évidemment que c’était un plaisanterie. Il faudrait que je fasse attention plus souvent quand je balance des trucs tellement énorme que je pense que tout le monde voit tout de suite que c’est une farce. Par exemple pour Tomine.

        J'aime

      1. Il faudrait savoir si le 150 avenue du Maine était un immeuble d’affaires ou l’immeuble exclusivement de la BPC. Si D’Alton et Vacquié se connaissaient, etc…Vous écrivez des pochades et moi des romans. Souvent la fiction précède la réalité…

        J'aime

      2. Ma pochade d’hier n’a rien à voir avec la réalité. Mais le reste, c’est une hypothèse totalement fondée sur des réalités et un raisonnement logique.

        J'aime

  2. Sûr que Lolotte n’a pas fini de nous faire redécouvrir les charmes insoupçonnés de sa province. Sans elle nous ne penserions pas à toutes ces petites guinguettes (plus de 600 dans toute l’Ile de France, paraîtil) où l’on peut faire une halte boire des canons. Mais attention aux abus, on ne sait jamais on rencontre sur ces chemins de traverse. Cela donne des idées pour les vacances, le voyage compte tout autant que la destination. Cet été, c’est décidé: On prend la Nationale 12. Allez en voiture Simone!

    J'aime

  3. Mon doigt a dérapé, je voulais écrire la fiction rattrape la réalité…et c’est parce que je reconnais la logique de vos déductions que je les ai incluses dans mon « roman » qui se prétend fictif…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :