Tant qu’il est encore temps

Bonjour les enfants,

Cette loi Avia, je n’y comprend pas grand chose. Contre la haine raciale ? Contre la haine tout court ? Mais le mensonge, la diffamation et la connerie ?

Non, les cons seront toujours des cons et ils continueront à faire leurs conneries.

C’est assez primaire ma réflexion mais vous me connaissez…

Bon, il est encore temps de publier avant que la censure, Madame Anastasie, ne fasse cliquer ses grands ciseaux. Et à propos de cette dame, une autrice s’était fort choquée de l’illustration que j’avais utilisée pour marquer les pages qu’elle avait désiré que je retire. Une sorcière, faisait-elle valoir. En quoi s’était-elle assimilée à la censure et la caricature d’Anastasie. Je me le demande encore…

Aussi, dans les jours suivants, je crayonnais en songeant à une image plus sympa de ce symbolique personnage .

Et voilà ce que ça donne. C’est bien la première fois que je vous mets dans ce blog une image entièrement de ma main.

8 commentaires sur « Tant qu’il est encore temps »

  1. Excellent. Les sorcières chevauchent des balais. Votre Anastasie ne pourrait-elle pas chevaucher une énorme banane ? en tout bien tout honneur, sans ne rien voir d’inapproprié.

    J'aime

  2. Tout est dans cette lueur dans le regard indéfinissable, n’est il pas? Mais que vois-je plus bas, en haut des cuisses, n’y a t’il pas quelque chose qui rappelle « La naissance du Monde » de Courbet, une image toujours objet de censure sur les réseaux sociaux. Du moment qu’il n’y a pas de titre… Pas de titre, pas de censure! un peu comme disait Seznec, pas de cadavre, pas de crime.
    Mais est-ce que la Tentation du censeur sera la plus forte?

    J'aime

      1. Plus de page, plus d’insulte… Pour un peu vous passeriez pour avoir tout inventé.
        En tout cas, cette loi Avia c’est un drole de truc, par exemple publier des études sur l’alcoolisme en Bretagne dans le cadre d’une recherche c’est permis publier ces articles uniquement pour provoquer une réaction et attiser la haine, ce n’est pas permis. Comment faire la différence? Tout le monde ne peut pas être une spécialiste de casuistique à force de fréquenter les procureurs.
        Il ne faut désespérer de rien ni de personne. D’ailleurs j’espère prochainement pouvoir placer une expression; « trouver son chemin de Damas », il me semble que la petite dame du Couvent-des-Oiseaux a trouvé le sien.

        J'aime

      2. En réponse, je voulais vous mettre une image de google machin avec un parcours pedibus cum jambis de votre bled à Damas mais il n’y pas de place pour les images dans les commentaires. Oui,surveillez bien notre autrice et son prochain pas de clerc.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :